La Licorne

Il y a quelque temps, dans ma quête de connaissances sur les créatures fantastiques, je m'arrêtais dans le logis d'un vieillard que l'on disait chasseur de licorne dans sa jeunesse. Après quelque pichets, le vieil homme ne se fit pas prier pour partager son expérience. Ecoutez plutôt :

"Nous allons maintenant parler de la licorne je vais commencer par...

Rapide description de la licorne.

Cet animal, aussi appelé unicorne, ne possède qu'une seul corne, placée au beau milieu du front. Cette bête à tant de témérité, elle est si hardie, qu'elle s'attaque à l'éléphant : c'est le plus redoutable de tous les animaux qui existent au monde. La licorne a le sabot si dur et si tranchant qu'elle peut parfaitement se battre contre l'éléphant ; et l'ongle de son sabot est si aigu que, quoi que ce soit qu'elle frappe, il n'est rien qu'elle ne puisse percer ou fendre. L'éléphant n'a aucun moyen de se défendre quand elle attaque, car elle le frappe son le ventre si fort, de son sabot tranchant comme une lame ou de sa corne, qu'elle l'éventre entièrement. Cette bête possède une telle vigueur qu'elle ne craint aucun chasseur."

 

Dans sa lancée, notre chasseur de licornes me conta alors sa...

Technique de chasse à la licorne.

"Ceux qui veulent tenter de la prendre par ruse et de la lier", me dit-il, "vont d'abord l'épier tandis qu'elle est en train de jouer sur la montagne ou dans la vallée ; une fois qu'ils ont découvert son gîte et relevé avec soin ses traces, ils vont chercher une demoiselle qu'ils savent vierge, puis ils la font asseoir au gite de la bête et attendre là pour la capturer. Lorsque la licorne arrive et qu'elle voit la jeune fille, elle vient aussitôt à elle et se couche sue ses genoux ; alors les chasseurs, qui son en train de l'épier, s'élancent ; ils s'emparent d'elle et la lient, puis ils la conduisent devant le roi, de force et aussi vite qu'ils le peuvent."

 

La Licorne

Commencant visiblement à se fatiguer, le vieillard, profondément croyant m'expliqua, sans en dévoiler tous les mystères,...

Le symbolisme de la licorne.

"Cette bête extraordinaire qui possède une corne sur la tête représente Notre-Seigneur Jésus-Christ, notre sauveur ; il est la licorne céleste qui est venue se loger dans le sein de la Vierge, qui est d'une si grande bonté. En elle, il revêtit forme d'homme, et c'est ainsi qu'il se montra aux yeux du monde. Son peuple ne le reconnut point ; tout au contraire, les Juifs l'épièrent, jusqu'au moment où ils s'emparèrent de lui et le lièrent ; ils le conduisirent devant Ponce Pilate, et là, ils le condamnèrent à mort. En vérité, cette bête qui ne possède qu'une seul corne est le symbole de l'unité divine, ainsi que Dieu la déclaré lui-même en toute vérité dans l'évangile, ouvertement et clairement : " Mon père et moi ne, nous ne sommes qu'un." Et Dieu lui-même dit encore, par la bouche de David qui le proclame : "Mon corps sera élevé comme la corne de l'unicorne"..."

Lire aussi: le Vampire