Le Naturalisme

Le Naturalisme est défini par Zola comme la formule de la science moderne appliquée à la littérature : il faut donc chercher ses sources dans l'évolution scientifique du siècle.

La méthode expérimentale du naturalisme

Deux titres sont révélateurs des objectifs du courant naturaliste : le Roman expérimental et Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire. Les termes utilisés attirent l'attention sur la parenté avec le domaine scientifique. Il s'agit en effet pour le romancier, inspiré par la méthode expérimentale de C. Bernard, d'utiliser les modes de raisonnement des sciences : identification et classification des données de l'expérience, observation des faits, volonté de tenter d'autres expériences pour vérifier des hypothèses, souci d'objectivité. Le romancier, dit Zola, est un " observateur " doublé d'un " expérimentateur. Il illustre là l'esprit positiviste.

Les applications littéraires du Naturalisme

Sur le plan littéraire, le Réalisme documentaire laisse place à l'expérimentation : le romancier invente une situation. Il place un personnage chargé d'une lourde hérédité dans un milieu défini (monde ouvrier, diplomatique, haute finance…). Il se donne pour objectif d'observer la situation et d'expliquer, avec une objectivité scientifique, les comportements de ses héros. L'ensemble des Rougon-Macquart correspond à cette ambition. Chaque roman apparaît comme une expérimentation nouvelle. Mais la science et la littérature sont difficilement compatibles.

Lire aussi: le Réalisme  et le Fantastique